A Broons, le comité de jumelage fête plus d’un demi siècle d’échanges

Depuis le temps qu’ils l’attendent de part et d’autre du Rhin, ils vont enfin pouvoir le fêter ce cinquantième anniversaire. Voilà en effet 52 ans que Broons et Neufahrn entretiennent des liens d’amitié bien ancrés. Maintenant que le Covid se calme un peu, les festivités peuvent avoir lieu et, grande joie pour Broons, le match va se jouer à domicile. Parmi les membres du comité, il y en a qui sont là depuis le début et d’autres qui sont arrivés juste après la signature de la charte qui avait eu lieu en 1971 à Broons puis à Neufahrn en 1972. Jeanne Labbé était là dès le début. Comme elle est actuellement en vacances, L’hebdomadaire n’a pas pu la rencontrer. Elle a souvent préparé les visites des invités dans des lieux divers de la Bretagne. Renée Laguitton et Christiane Badouard sont arrivées au comité peu après.

Chez les Laguitton, on a hébergé le couple Graffwallner durant de très nombreuses années. Monsieur Graffwallner était directeur de la Realschule de Neufahrn et amoureux fou du train. Il n’est jamais venu en Bretagne en bus mais toujours en train. « Je me souviens qu’une fois, au tout début nous l’avons rencontré dans une cabine téléphonique où il téléphonait pour réserver un hôtel pour y séjourner. Je suis allé voir le maire pour régler ce problème et finalement, c’est chez nous qu’il a été hébergé. Notre maison n’était même pas encore complètement aménagée », se souvient Renée Laguitton.

Que des bons souvenirs

Chez les Badouard, ce sont les garçons, alors élèves au collège Jean Monnet qui ont fait partie des échanges. « Je me souviens que chez nous, on faisait les lits avec des draps comme tout le monde mais là-bas en Allemagne ils étaient habitués à la couette.

Alors, au début, les jeunes n’osaient pas défaire le lit pour entrer dedans, donc, ils dormaient dessus »

s’amuse Christiane. Elle se souvient aussi avoir hébergé l’actuel maire de Neufahrn, Peter Forstner alors qu’il n’avait que 13 ans. Il était alors avec son père. En 1986, Christiane et Gilbert Badouard ont commencé à héberger la famille Zeller et ça continue toujours. Renée et Christiane ajoutent qu’en plus des hébergements officiels, il y a eu de nombreuses rencontres de part et d’autres à titre purement privé pour des mariages, des anniversaires, des fêtes de famille. Il faut rappeler aussi qu’en 1999, sur un défi lancé par Anton Graffwallner, Christiane et Gilbert Badouard, Renée et Raymond Laguitton ont parcouru à vélo les 1200 kilomètres qui relient Broons à Neufahrn. Le pari tenu valait six bouteilles de champagne.

Cependant à aucun moment ces liens très forts n’ont donné lieu à de mariages entre personnes des deux villes jumelées.

« Ces échanges ne laissent que des bons souvenirs. Des sorties, des fêtes, des rencontres que personne n’oublie jamais »

disent encore Christiane et Renée.

Bien des anecdotes

Naturellement, ces échanges laissent aussi des souvenirs d’anecdotes parfois cocasses. Comme en 1984, quand le maire de Neufahrn, un peu poussé par quelques bons lurons de Broons, s’est retrouvé à l’eau, à Ploumanach et qu’il a fallu sécher son pantalon et lui en trouver un autre ! Ou encore Louis Deniel maire de Broons et Josef Obermaier son homologue bavarois dansant ensemble. « Plusieurs les avaient alors comparés à Laurel et Hardy à cause de leur taille respective », plaisantent Christiane et Renée. Ou encore un Bavarois, jardinier de son état qui était venu par le train avec sa brouette pour porter ses bagages. Bref, tous ceux qui ont participé un jour aux fêtes du comité de jumelage le referaient sans aucun doute et c’est bien pour cette raison qu’ils sont restés au comité tant d’années. Un regret toutefois : « Après tant d’années d’échanges scolaires avec le collège Jean Monnet, il est vraiment très dommage qu’il n’y ait pas plus d’anciens collégiens à participer aux activités du comité », regrettent nos deux habituées des échanges franco-allemands à Broons.

Le programme des festivités

Les Bavarois, environ une cinquantaine, seront accueillis le mercredi 24 août à la Planchette, à 18h. Le jeudi 25, une sortie est prévue sur Dinard et Dinan. Le vendredi 26, visite à l’île de Bréhat et à la Roche-Jagu. Le samedi 27, à 11h30, inauguration du giratoire de Neufahrn (actuellement rond-point du Chalet), passage à la brasserie Brittonik, messe à l’église, descente vers la Planchette menée par le Bagad Paῆvrid ar Beskont (Pommerit-le-Vicomte), dîner officiel suivi d’un feu d’artifice. Le dimanche 28, journée libre puis prestation du Choeur d’arabesque à la salle des fêtes suivie d’un buffet et d’une soirée dansante(réservations closes). Lundi 29, Départ des Bavarois à 9h.

Sur la photo, prise en 1986 à Neufahrn lors d’une visite des Broonnais, Christiane Badouard est entourée en rouge, Renée Laguitton en bleu et Jeanne Labbé en jaune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.