Montfort-sur-Meu : Retour sur un siècle d’histoire au Cercle Montfortais

Les cent ans du Cercle Montfortais, c’est une longue et belle histoire que L’Hebdo vous relate aujourd’hui, après un anniversaire dignement fêté début juillet.

L’association à vocation culturelle et sportive « Cercle Montfortais » est créée en 1922 avec l’Avant-scène, alors salle des fêtes de Montfort, comme siège social. Jean Benoist, instituteur, M. Donnio, président du tribunal de Montfort, Adolphe Herbert, conservateur des hypothèques, Alphonse Cosnier, tanneur, Louis Verry, entreposeur des tabacs à Montfort, M. Fioger, directeur de l’école publique de garçons, Pierre Trebouville, coiffeur et M.Billé, receveur des Postes en étaient les administrateurs.

Ce patronage laïc est parmi les plus anciennes associations montfortaises. La création de cette association et la construction de la salle des fêtes de Montfort (actuelle salle de l’Avant-Scène) sont liées. La construction a débuté en 1913, pour se terminer en 1922 (avec une interruption due à la guerre 14-18)  date à laquelle le maire signera un bail avec le Cercle Montfortais qui sera gestionnaire de la salle des fêtes jusqu’en 1980.

L’Avant-Scène était alors la salle des fêtes de la commune, gérée par le cercle Montfortais.

Une évolution au fil du temps

Les activités du Cercle Montfortais ont évolué au fil du temps. Jusque dans les années 1950 le Cercle organisait des séances hebdomadaires de cinéma dans la salle des fêtes.

Sous l’impulsion d’Étienne Maurel, secrétaire général de mairie (résistant mort en déportation) une troupe de théâtre nait en 1925, puis une bibliothèque.

Après une interruption liée à la Seconde guerre mondiale, les activités reprennent à partir de 1947. De 1948 à 1968, le Cercle propose de l’athlétisme et de l’initiation sportive, du tennis de table, de la danse classique, de la danse bretonne et du théâtre, puis jusque vers 1980 des cours de musique, de dessin et de peinture.

Aujourd’hui, la section théâtre des débuts existe toujours et la troupe « Les baladins du Papegault » remplit l’Avant-Scène à chaque saison et ce depuis plusieurs années.

Dans les années 1960, Jakez Josset, entre dans l’association et développe alors une activité de Cercle celtique.

Le cercle celtique de Montfort-sur-Meu est souvent en représentation, comme aux Mercredis du Thabor le 17 juillet 2019.

En 1967 nait le groupe chorégraphique An Abadenn Nevez, suivi de cours de danse bretonne enfants et adolescents. Le Cercle s’oriente ainsi davantage vers l’enseignement et la pratique de la culture traditionnelle bretonne. Il se forge alors une renommée dans les milieux bretonnants.

Le groupe danse bretonne loisirs adultes se met en place en 1990 et deux ans plus tard une section accordéon diatonique.

La création du Bagad Men Ru en 1995 s’accompagnera de cours de cornemuse, de bombarde, de caisse claire

D’autres activités ont pu voir le jour et perdurer pendant quelques années au cours des dernières décennies, comme des cours de flûte irlandaise, du théâtre enfant, de la danse irlandaise, des chants de Haute Bretagne et des stages enfants «  Découverte en Papegault de la culture bretonne ».

Depuis 2016, des cours de breton sont également proposés par le biais d’un partenariat avec Skol an Emsav.

Le Cercle Montfortais aujourd’hui

Fort de plus d’une centaine d’adhérents, le Cercle est composé de sept sections : la troupe de théâtre Les baladins du Papegault, la troupe de danse An Abadenn Nevez, fédération Kenleur, les groupes de danse enfant, le cours de danse loisir, la section accordéon diatonique, le cours de langue bretonne (par l’association skol en Emsav ) et le bagad Men Ru, fédération Sonerion.

Les troupes participent aux événements locaux et régionaux, aux manifestations culturelles bretonnes comme le Festival des Filets bleus de Concarneau, la Fête des brodeuses de Pont-l’Abbé ou le Festival Interceltique de Lorient  mais aussi parfois à l’étranger comme le festival de Carlow en Irlande en 2017.

Si quelques professionnels assurent aujourd’hui certains cours comme l’accordéon, le Breton ou quelques cours de musique Bagad, les activités perdurent depuis si longtemps au sein du cercle grâce à l’investissement des encadrants et animateurs bénévoles de  l’association.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.