Lanrelas: Clémentine naît à la maison !

Posté dans : Article à la une 0

Cela faisait 53 ans, depuis 1967 exactement, qu’il n’y avait pas eu de naissance à la maison à Lanrelas. Le 29 juin dernier, Clémentine allait changer l’histoire locale. Ce bébé de 3,440 kilos pour 48 centimètres naissait à la maison avec une semaine d’avance. Julien, le papa, relate cet instant fort et unique.

« J’étais parti au travail quand les premières contractions se sont fait sentir vers 8h.  Vers 11h, Marjorie (la maman), me confirme que les contractions s’amplifient et appelle les pompiers qui doivent attendre l’accord du médecin urgentiste pour la transporter à la maternité. De mon côté, je décide de rentrer pour être à ses côtés » se souvient Julien Le Cam, le papa âgé de 32 ans, encore ému.

Le retour du médecin urgentiste n’a pas le temps d’arriver, bébé Clémentine décide que c’est l’heure de venir au monde, elle ne veut plus attendre. « Il est 14h30, j’ai eu le temps d’arriver à la maison. Les pompiers de Plumaugat et Merdrignac sont présents ainsi que le SMUR de Dinan, ils gèrent la situation avec calme. Avec Marjorie, nous sommes rassurés et moi, très heureux de pouvoir assister à l’accouchement » poursuit le jeune papa.

Une petite heure de travail est nécessaire à Marjorie Combaud, la maman de 27 ans, pour mettre au monde sa petite fille, le mardi 29 juin. Elles sont ensuite transportées à la maternité de Rennes pour une surveillance qui durera trois jours.

Le jeune couple n’oubliera jamais ce moment, ni Amandine, âgée 2 ans et demi qui est partie le matin à l’école fille unique alors que le soir, elle était devenue grande sœur. « Grâce aux pompiers et au SMUR, nous avons vécu cet évènement particulier sans stress. De mon côté, j’ai trouvé que c’était encore plus fort qu’à la maternité car j’étais directement impliqué dans la naissance de ma fille. J’ai même eu le bonheur de l’avoir dans les bras tout de suite après » conclut Julien qui confirme que depuis, toute la petite famille se porte à merveille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.