Merdrignac: Allison défilera le 14 juillet sur les Champs-Elysées

Posté dans : Article à la une 0

Ce mercredi 14 juillet, au cœur du défilé militaire qui se déroulera sur les Champs-Elysées à Paris, se trouvera une jeune femme de Merdrignac. Allison Badouard, infirmière libérale et pompier volontaire, fait en effet partie des quatre sapeurs-pompiers costarmoricains sélectionnés pour défiler avec le 14e Bataillon des Sapeurs-Pompiers de France.

Depuis 2008, les pompiers défilent à Paris et chaque année, c’est un bataillon différent qui est choisi. La dernière participation de la zone de défense Ouest qui regroupe vingt départements date de 2013. Elle est de retour cette année. Dans les rangs de ce 14e bataillon des sapeurs-pompiers de France, la merdrignacienne Allison Badouard a appris sa sélection suite à sa candidature par le médecin chef du Service Départemental d’Incendie et de Secours  (SDIS 22), le médecin colonel Perron.

7 sélectionnés en Côtes d’Armor pour 4 places

Pour les Côtes d’Armor, « nous étions sept sélectionnés par la direction : cinq titulaires et deux remplaçants représentatifs des effectifs (hommes, femmes, professionnels, volontaires, hommes du rang, sous officiers, service santé). Nous sommes quatre agents du Service Départemental d’Incendie et de Secours  (SDIS 22) à faire partie de la sélection définitive : deux hommes, deux femmes, dont deux volontaires et deux professionnels. Je suis la seule infirmière sapeur-pompier du département mais aussi de la région » explique la jeune femme qui rêvait déjà à 13 ans de porter la tenue.

Allison relève également de la garde au drapeau, en tant que remplaçante, « quelque chose que je ne pensais pas accessible à mon niveau ». Elle sait par ailleurs marcher au pas, une condition sine qua none pour pouvoir défiler. Parmi les critères, la vaccination contre le covid est aussi obligatoire.

Quatre entraînements et une semaine de marche

Depuis la sélection départementale, Allison a enchaîné plusieurs entraînements à caler dans son emploi du temps déjà bien chargé: « deux régionaux à Ploërmel et quatre avec toute la zone de défense ouest au Mans (72). Le dernier date du samedi 26 juin. » Elle les a réussis un à un. L’ultime étape a lieu  « du 7 au 13 juillet en région parisienne, avec deux répétitions sur les Champs -Elysées avant le jour J. Il reste à constituer le carré de 64 agents, notre encadrement attend les derniers instants pour nommer les remplaçants. On le sait, nos corps seront mis à l’épreuve, il est possible d’abandonner ou de se faire mal au dernier moment, d’où l’intérêt d’avoir cette réserve de remplaçants. Au fur et à mesure, on sent la progression du groupe mais aussi le stress et la pression monter dans les rangs. »

Allison (au centre du 1er rang), comme ses collègues, s’est longuement entraînée pour le défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées. ©14BSPF – Rachel Le Guillou.

Et justement, Allison ne veut pas se mettre de pression même si elle sait que beaucoup aimeraient être à sa place. « Je ne me prends pas la tête, je suis déjà tellement ravie d’être arrivée jusqu’ici que je vis cette expérience à fond comme la majorité d’entre nous qui a en point de mire, la descente sur les Champs Elysées et beaucoup d’émotion au rendez-vous. Pour  moi, c’est un honneur de défiler, certains ont déjà connu cette expérience en 2013 et leur expérience nous sert de modèle. C’est aussi une immense fierté de faire partie du bataillon. Pendant un an, nous représenterons l’ensemble des sapeurs-pompiers de France.» Soit 253 000 personnes tout de même.

Une petite revanche personnelle

La jeune maman dont les deux garçons « sont tout aussi excités que moi, si ce n’est plus » considère que sa sélection est « un gage de confiance et une valorisation de mon implication. Quand je suis entrée chez les pompiers en décembre 2012, jamais je n’aurais imaginé vivre cette opportunité. C’est un honneur de représenter à la fois la gent féminine, l’engagement au sein du corps des sapeurs pompiers et le service santé. »

Faire partie de ce bataillon c’est aussi « une petite revanche personnelle sur celles et ceux qui m’ont longtemps fait douter de la légitimité de mon engagement. Cela prouve que  rien n’est impossible. Si ma présence parmi le 14e bataillon peut donner envie à d’autres jeunes femmes de s’engager, alors j’aurais réussi ma mission» dit encore Allison qui lance « un appel au volontariat auprès des jeunes femmes  qui peuvent se rapprocher de leur centre de secours ».

Ce 14 juillet, le 14e BSPF sera présent sur place dès 6h-7h. Posté devant le restaurant  renommé Le Fouquet’s, il sera l’un des derniers à s’élancer dans le défilé, « juste avant la Légion étrangère et après l’Ecole nationale supérieure des officiers des sapeurs-pompiers. » Le positionnement d’Allison au sein du bataillon sera défini juste avant. L’évènement sera télévisé, alors ouvrez l’œil !

Delphine Jeannest

 

Allison, une femme engagée

Originaire de Saint-Vran, Allison Badouard réside à Merdrignac depuis 2012. A 31 ans, elle vit en couple et est maman de deux garçons de 3 et 6 ans. Elle exerce depuis 2015 en tant qu’infirmière libérale au centre de soins. En ce moment, elle participe aussi aux campagnes de vaccination. Marquée par des évènements difficiles durant son enfance, elle s’était fait la promesse d’aider les autres.

A 13 ans, elle voulait être jeune sapeur-pompier mais il lui avait été demandé de repasser, ce qu’elle a fait dix ans plus tard, plus motivée que jamais, diplôme en poche.  Elle est pompier volontaire depuis décembre 2012 au centre de secours de Merdrignac. Dès que l’occasion se présente, elle aimerait « travailler sur la place des femmes pompiers dans le département. »

En 2020, elle est élue au conseil municipal de Merdrignac comme conseillère déléguée à la communication et au marketing territorial. Pour cette fonction, Allison travaille le soir ou pendant ses pauses. « J’ai de la chance d’avoir un conjoint compréhensif » souligne-t-elle. Elle est désormais impatiente de défiler le 14 juillet et sait qu’elle ne vivra « cette expérience qu’une seule fois. »

Allison sera la première femme merdrignacienne à rejoindre ce cortège de prestige. Chapeau bas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *