Merdrignac-Loudéac: Le dispositif 1 toit, 2 générations s’implante sur le territoire

Après Lamballe qui a ouvert la voie en 2016, puis Plérin et Perros-Guirec, le dispositif 1 toit, 2 générations se développe sur le territoire de Loudéac Communauté, en se concentrant sur les secteurs de Merdrignac et Loudéac. Un appel est lancé aux habitants de 60 ans et plus ayant une chambre meublée à disposition.

 

Ce dispositif original, mis en place par l’Association Départementale Information Jeunesse des Côtes d’Armor (ADIJ 22), et porté en local par le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS), propose une formule de cohabitation intergénérationnelle. C’est une sorte d’échange gagnant-gagnant entre un jeune âgé de 16 à 30 ans en recherche de logement et un hébergeur de 60 ans et plus qui dispose d’une chambre meublée libre à son domicile.

Si l’ADIJ 22 concentre ses recherches sur le territoire, « c’est parce que le potentiel est énorme avec la présence de centres de formation et d’entreprises qui accueillent des stagiaires et des apprentis » explique Charles Disserbo, coordinateur en recherche d’au moins trois logements à Merdrignac. Il lance donc un appel « aux habitants motivés, personnes vivant seules ou en couple qui souhaitent vivre une expérience unique et rare en donnant sa chance à un jeune. »

Des avantages multiples

Par retour d’expérience, 1 toit, 2 générations apporte beaucoup aux personnes qui cohabitent. Echange, partage et convivialité s’instaurent rapidement et chacun y trouve son compte en créant une relation de confiance. Tandis que l’hébergeur met à disposition une chambre à un prix inférieur que le marché, le jeune offre une présence bienveillante. Les repas peuvent être partagés ensemble, le jeune peut offrir ses services, tout est possible à partir du moment où les deux personnes sont d’accord.

Trois formules sont proposées : solidaire, conviviale et personnalisée.

Un accompagnement de l’ADIJ

Les hébergeurs intéressés doivent se faire connaître auprès de l’ADIJ qui ensuite les accompagnera de la signature du contrat jusqu’à sa fin, en passant par la commission d’évaluation, la visite du logement et la rencontre avec le jeune. Une période d’essai de deux semaines est également prévue.

Du côté des demandeurs, la nouveauté est l’obtention d’une aide au logement en cas de contrat souscrit pour un an. Il faut compter maximum 200 € par mois de loyer.

 

Pratique : Les habitants intéressés doivent contacter l’Association Départementale Information Jeunesse des Côtes d’Armor (ADIJ 22), Maison départementale des associations, 30 rue Brizeux, 22000 Saint-Brieuc. Tél : standard : 02.96.33.37.36 ou Charles Disserbo au 07.68.11.04.21.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.