Marina Le Moal, 1ère femme maire de Caulnes

Posté dans : Article à la une 0

Elue dès le premier tour des élections municipales le 15 mars dernier, Marina Le Moal, pressentie future maire, avait hâte d’être investie dans ses fonctions. C’est désormais chose faite. Dans l’attente de son élection, le confinement lui aura permis d’endosser doucement mais sûrement son nouveau rôle de première femme maire de Caulnes.

En cette douce soirée de printemps, la ville est calme. La seule agitation qui règne se trouve du côté de la salle des fêtes où se déroule l’installation du conseil municipal, en présence de tous les élus et 20 personnes. Une fois le protocole sanitaire appliqué avec lavage des mains au savon, puis au gel hydro alcoolique et masque sur le visage, la séance est ouverte par Jean-Louis Chalois, maire sortant qui ne se représentait pas. Chaque élu est appelé puis le conseil municipal est installé. Marie Guillou est secrétaire de séance, Catherine Réhel et Marc Priol sont assesseurs.

Passation de pouvoirs

Marina Le Moal est la seule candidate à la fonction de maire. La doyenne Marie-Hélène Graffin déclare alors le scrutin ouvert. Chaque élu se lève un à un, puis vote dans la petite salle des fêtes qui fait office d’isoloir. Le résultat du scrutin donne la majorité absolue à Marina Le Moal qui est élue maire avec 19 voix. Le maire sortant glisse alors qu’il « rêve depuis un moment de lui placer l’écharpe autour du cou », puis il ôte la sienne en affirmant : « je ne suis plus maire de Caulnes. » Ce à quoi lui répond Marina Le Moal : « je suis honorée et fière d’être la première femme maire de Caulnes. » Et annonce dans la foulée que Hubert Guérin est conseiller municipal délégué, en charge des affaires foncières et de la voirie rurale.

Marina Le Moal prend le relais après Jean-Louis Chalois qui est investi 37 ans dans la vie communale.
Marina Le Moal prend le relais après Jean-Louis Chalois qui s’est investi 37 ans dans la vie communale plus les deux mois du confinement.

 

Délégations des adjoints

La séance se poursuit avec la détermination et l’élection des adjoints. La liste de Marylène Berhault est élue avec 19 voix.

Marylène Berhault, 1ère adjointe, a pour mission l’urbanisme, les finances, l’enfance et la famille, le scolaire et le périscolaire.

Jean-Yves Nogues, 2ème adjoint, s’occupe des affaires foncières, de la voirie urbaine et rurale, du développement économique ; il est également référent de l’équipe technique et des relations avec les organismes agricoles.

Patricia Bougault, 3ème adjointe, est en charge du développement économique, de l’environnement, du cadre de vie et de la citoyenneté, des achats et appels d’offres et de l’organisation des cérémonies ; elle est aussi référente du restaurant scolaire.

Hubert Cholet, 4ème adjoint, est responsable de la voirie urbaine, de la gestion des bâtiments communaux, de la sécurité routière, des associations, de l’organisation des cérémonies et du civisme et des animaux.

Marie-Paule Guillemot, 5ème adjointe, est missionnée auprès de l’action sociale et santé, de l’environnement, citoyenneté et fleurissement, du patrimoine, culture et tourisme et des décorations de Noël ; elle est en outre référente de la gestion du cimetière.

Aidé de Jean-Louis Chalois, la nouvelle maire remet à chaque adjoint son écharpe, puis elle lit la charte de l’élu local, « une charte qui pose les choses » dit-elle.

2 maires, 2 discours

Vient ensuite le temps des discours. Le maire sortant rappelle que son engagement municipal a correspondu avec « 37 ans d’engagement plus 2 mois de virus. » Elu maire en 2001, il rend un hommage appuyé à tous élus qui ont œuvré « avec la volonté de développer la commune et d’attirer de nouveaux habitants. Notre projet était fédérateur, hors du contexte clivant connu par le passé. » A la nouvelle équipe en place, il la félicite de se « mettre collectivement au service de la commune. Ce nouveau conseil est plein de compétences et d’avenir, je lui apporte mon soutien bienveillant et fraternel. Et puis, le bureau du maire va bien à Marina, il y a d’ailleurs déjà un bouquet de fleurs. »

A son tour, la nouvelle maire prend la parole, déjà très à l’aise dans l’exercice du micro. « C’est le début d’une grande aventure qui n’était pas forcément prévue il y a quelques mois. J’ai accepté la mission par ce qu’elle portée par une équipe composée d’élus expérimentés et nouveaux. Tout en prenant la mesure de nos fonctions, nous nous inscrivons dans une continuité. A notre tour d’agir avec conviction et sérieux. » Elle salue enfin sa prise de fonction en douceur à la mairie : « j’ai apprécié d’être associée aux choix de Jean-Louis Chalois pendant la crise sanitaire. »

Caulnes a désormais à sa tête un binôme féminin, chose assez rare dans la vie publique pour être souligné. Marina Le Moal peut compter sur son équipe, et aussi des siens, présents à son investiture. Tandis que son père immortalisait ce temps fort en photos, la maire pouvait aussi compter sur un soutien de taille en la personne d’André Le Moal, qui n’est autre que le maire sortant de Pommery-Jaudy … et son beau-père.

Les élus ont commencé à travailler en séance plénière le mercredi 3 juin. Ils auront à voter le budget ce jeudi 11 juin à 20h, en présence de Me Blevin, comptable du trésor.

Le conseil municipal est composé de : Marina Le Moal, Marylène Berhault, Jean-Yves Nogues, Patricia Bougault , Hubert Cholet, Marie-Paule Guillemot, Hubert Guérin, Dominique Briand, Maryline Choux , Jean-Luc Dupas, Marie Guillou, David Maillard, Catherine Réhel , Adrien Boudet, Tiphaine Méheust, Marc Priol, Stéphanie Yvergniaux , Frédéric Gasrel et Marie-Hélène Graffin .