Le 1er mai, pas de vente de muguet sur la voie publique

Posté dans : Article à la une 0

La vente du muguet ce vendredi 1er mai sera finalement possible, mais très encadrée.

Les fleuristes sont autorisés à vendre ce joli brin de printemps, symbole du porte-bonheur, bien que le décret du 23 mars dernier ne les autorise toujours pas à accueillir du public dans leur boutique. Toutefois, « ils pourront proposer du muguet dans le cadre de leur activité de livraison et de retrait de commandes » annonce la préfecture des Côtes d’Armor.  L’application des mesures barrières devra être respectée.

Les autres commerces de produits essentiels comme les multi-commerces des bourgs et les supermarchés sont également autorisés à vendre du muguet.

Pour être en règle, le client cochera sur l’attestation de déplacement dérogatoire la case liée aux déplacements pour des achats de première nécessité.

En revanche, la préfecture interdit la vente à la sauvette sur la voie publique à travers des arrêtés municipaux. En cas de non respect, le contrevenant s’exposera à une amende de 135 € plus une autre de 300 € pour vente sans autorisation, ainsi qu’à la confiscation de la marchandise.