Combien de temps les Français pensent-ils pouvoir supporter le confinement ?

Posté dans : Article à la une 0

Qapa, une plateforme de recrutement par l’intérim, a sondé 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs. Les personnes interrogées représentent 52% de non-cadres et 48% de cadres. Ce sondage publié en début de semaine révèle que l’obligation de rester à la maison est loin d’être simple pour la grande majorité des Français. Psychologiquement,  combien de temps pensent-ils pouvoir supporter le confinement ?

 

Restez chez vous

73% des femmes et 61% des hommes déclarent rester chez eux depuis le confinement. En revanche, 33% des Français sont toujours dehors afin d’exercer leur activité professionnelle. Chez 79% des interrogés, cette situation de confinement provoque un sentiment de crainte à 81% chez les femmes et 78% chez les hommes.

 

Une résistance limitée

D’ici quelques jours, nous saurons si les mesures de confinement se poursuivront et dans quelles conditions. Au-delà de 14 jours, les Français craignent de mal vivre la situation. Seulement 23% se sentent capables de rester chez eux trois semaines, 8% pas plus d’un mois et seulement 17% aussi longtemps qu’il le faudra. Ainsi, pour 28%, la limite acceptable ne peut pas dépasser 14 jours et 16% ne supportent déjà pas une semaine.

 

Une autre façon de travailler

Le télétravail, si en vogue en temps normal, peut être subi en période de pandémie. Plus de 48% des Français avouent avoir beaucoup de difficultés pour s’organiser et être efficaces même si 52% parviennent à travailler sans problème. Par ailleurs, 75% des femmes et 69% des hommes pensent que cette période délicate va nuire à leur travail par la suite.

 

Des séquelles à venir ?

Quelles seront les traces psychologiques de cette crise sanitaire ? 37% des hommes et 48% des femmes interrogés pensent avoir besoin d’un accompagnement psychologique mais 89% des entreprises ne proposent aucun accompagnement psychologique à l’heure actuelle, faute de moyens humains et techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *