Laly, Mademoiselle Bretagne 2020, vous souhaite une bonne année

Posté dans : Article à la une 0

Le 16 novembre dernier, dans une salle comble à Rohan, Laly Besnard, 19 ans était sacrée mademoiselle Bretagne 2020. Originaire de Plescop, Laly est étudiante à la MFR de Guilliers. Laly revient aujourd’hui sur sa belle aventure, avec en bonus, un tutoriel beauté pour briller en toute occasion.

Tout commence le 13 avril dernier à Guilliers lors du concours de beauté de Mademoiselle Morbihan,  « avant tout un concours d’élégance et de jeunesse »,  comme le souligne  Élodie Soulabail, responsable du comité régional de Bretagne.  Parmi les quinze candidates venues de tout département, se faufile timidement Laly Besnard, 19 ans, originaire de Plescop.

La commune de Guilliers ne lui est pas étrangère, car c’est ici qu’elle étudie. Laly prépare en effet  un BTS technico – commercial vente des animaux d’élevage et de compagnie à la Maison Familiale Rurale. Elle travaille également par alternance dans une clinique vétérinaire à Elven avec l’idée d’intégrer  le Gipsa (Groupement d’intérêt public formation santé animale) à Laval en Mayenne «  pour devenir assistante vétérinaire ».

A la suite d’une Mauronnaise

Ce soir-là, devant un public très nombreux, Laly est élue Mademoiselle Morbihan. Elle reçoit l’écharpe de Mademoiselle Morbihan de la part d’une Mauronnaise, Cassandra Mandon, Mademoiselle Morbihan 2017 et 2018.  Ses demoiselles d’honneur sont : Tanya Pontarollo (1er), de Vannes, Maëlig Lequite (2e) de Mauron, Océane Gay (3e) de Ploërmel, Marion Soriano (4e ) d’Hennebont.

Élodie, Mademoiselle Bretagne 2014, devenue depuis  l’une des responsables de l’organisation de ce concours de beauté explique lors de cette cérémonie « au sein de notre groupement  l’ambiance est très bonne, les jeunes filles, se connaissent car elles ont l’occasion de  répéter ensemble les chorégraphies pour cette soirée ».  Elle conclut  sur un clin d’œil : « Mademoiselle un jour, Mademoiselle pour toujours.» A cet instant,  pour Laly commence une belle aventure.

Le concours de Mademoiselle Morbihan, à Guilliers. Autour de Cassandra Mandon, Mademoiselle Morbihan 2017 et 2018, les 15 candidates, ainsi que Élodie Soulabail, responsable du comité régional de Bretagne ( 1er à gauche) et Benjamin Wavrant, délégué régional au comité du Morbihan. Laly est au premier rang 2e de gauche.

Le fruit du hasard

Pour la petite histoire, il faut savoir que la participation de  Laly est un peu le fruit du  hasard. Si elle s’est inscrite, c’est  parce que son amie Camille y allait. «  Je doutais beaucoup de moi. Je ne me trouvais pas belle. Et puis dans ma famille ce n’est pas vraiment très important. Mes parents m’ont éduqué dans l’esprit du respect de travail et pas vraiment dans les artifices de la beauté. Toutefois, avec le titre que je porte tout cela se conjugue.»

A l’automne, la couronne de Mademoiselle Morbihan sur la tête Laly Besnard représente son département aux élections de Mademoiselle Bretagne 2020 et de ses demoiselles.

La fête est  organisée le 16 novembre 2019 à Rohan dans le Morbihan. «  La salle était pleine, avec près de six cent personnes. Mes parents Magali et Hervé Besnard, et mon frère Fabio, ainsi que nos proches, soit quelque soixante-dix personnes, sont venus pour me soutenir. Ils ont apporté des ballons, affiches, banderole, badges. C’était très encourageant », se rappelle Laly. Dans l’ombre, il y avait aussi son amoureux, François Delorme. Il l’encourageait et la regardait avec respect et admiration.

Laly avec ses parents et son animal préféré.

 

Couronnée à 1h40 du matin

Lors de cette élection Laly défile avec les vingt-une candidates, âgés de 16 et 21 ans. Après cinq passages, le public vote, puis le jury délibère. En pleine nuit, vers 1 h 40,  Laly devient Mademoiselle Bretagne 2020. Elle reçoit l’écharpe des mains d’Ambre Plessix, originaire de Plerneuf,  élue Mademoiselle Bretagne 2019 à Mauron en janvier 2019. Elle est félicitée par Laëtitia Garmond, présidente du comité Mademoiselle Bretagne et du Comité Mademoiselle France et par Benjamin Vérité, vice-président du Comité Mademoiselle France.

Ses demoiselles Bretagne sont : Lucile Levé de Loudéac dans les Côtes d’Armor (1ère), Cindy Le Pottier de Loudéac (2e), Samantha Bellanger de Plérin dans les Côtes-d’Armor (3e), et Eva Gros de Saint-Malo en Ille-et-Vilaine, (4e).

Pour Laly, la fête continue. La jeune Bretonne est ainsi qualifiée pour participer à l’élection de Mademoiselle France prévue le 25 avril 2020 à Alès dans le Gard.  Laly transmettra ensuite son écharpe de Mademoiselle Morbihan le samedi 13 juin 2020, à la salle communale de Guilliers.

Toutefois, bien avant, cette jeune femme vivra pleinement son année de couronnement en commençant par des vacances bien méritées pour les fêtes de  fin d’année.

Dans le vivarium de la MFR, Mademoiselle Bretagne se tient loin des serpents, les rongeurs et les insectes. Les poissons rouges ne posent pas de problèmes.

 

Des conseils pour briller en toute occasion

« Dans notre groupe, avant les défilés, nous nous entraidons. Plusieurs filles sont très douées pour maquiller et coiffer. Elles expliquent, conseillent et nous montrent volontiers comment faire. Au début, je ne savais pas vraiment comment faire pour faire ressortir ses yeux, donner de la profondeur au regard  et à force d’observer, j’ai appris quelques astuces », raconte Laly qui les partage volontiers.

Pour la coiffure « à la mademoiselle »,  se laver les cheveux la veille. Avant de réaliser la coiffure, il faut se brosser soigneusement les cheveux. Attacher les cheveux de devant à la « coque ». Ensuite, attacher une première partie de cheveux en queue de cheval puis la tresser. Le reste des cheveux sera saisi dans la tresse. Enfin, boucler les cheveux mis sur les côtés.

Coiffure à la mademoiselle pour Laly.

 

Pour le maquillage, nettoyer soigneusement sa peau puis bien étaler une crème hydratante. Appliquer régulièrement le fond de teint de la couleur de la peau. Recouvrir le fond de teint avec de la poudre à la  couleur de la peau. Appliquer un correcteur au niveau des cernes. Il doit être plus clair que la peau. Maquiller les yeux avec trois couleurs : couleur neutre, couleur plus foncée pour le creux des paupières, puis foncer l’extérieur de la paupière mobile. Ensuite les estomper pour ne pas faire de démarcation. Rajouter des paillettes sur les paupières mobiles. Mettre du mascara sur les cils du haut et du bas. Dessiner un trait d’eye-liner. Étaler le rouge à lèvre adapté à la couleur des paupières.

 

Laly maquille ses yeux avec trois couleurs.

Pour les vêtements et les accessoires, choisir toujours une tenue adaptée au thème. Pour le Nouvel An, Laly a porté une robe avec collant et bottines à talons évidement, ainsi que des bijoux : collier, boucles d’oreilles et bracelets.

 

Propos recueillis par la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *