Gurvan et Aymeric de Gomené sont les étoiles montantes du VTT

Dans le milieu du VTT, Gurvan Poilvert Piéto est observé de près depuis quelques années grâce à ses performances sportives exceptionnelles pour son jeune âge. Dorénavant, il faut également s’intéresser à Aymeric. Le petit frère marche en effet dans les pas de son aîné. Les deux ados de Gomené sont attendus en août prochain au Trophée de France des Jeunes Vététistes pour lequel ils sont sélectionnés, l’un en catégorie cadets, l’autre en  minimes.

Gurvan, 15 ans, est licencié au club VTT de Saint-Gouëno depuis septembre 2012. « J’avais 8 ans. Dès la 2ème année, j’ai eu envie de faire de la compétition. Aujourd’hui, j’en fais une bonne dizaine par an. Les encouragements du club, de la famille et des copains sont très importants pour moi » relate l’ado qui entrera en septembre en classe de seconde à La Touche de Ploërmel, un lycée doté d’une section VTT.  Gurvan fait régulièrement parler de lui sur les championnats régionaux, nationaux et scolaires. C’est un habitué des podiums. Il est sacré champion national UGSEL  en 2017, 2018 et en 2019 en catégorie 4ème-3ème.

Depuis fin juin, à l’issue des six manches de la saison  du Trophée Régional des Jeunes Vététistes, il a franchi une marche supplémentaire en devenant champion de Bretagne multi-discipline VTT (descente, trial et cross) en catégorie cadets. « L’an dernier, il avait manqué le titre à 28 points ; cette année, il s’est imposé avec une avance de 221 points par rapport au second » précise Carine, la maman. Ce titre lui a garanti d’office sa sélection en équipe Bretagne.  Sportif complet, il excelle en cross, trial et descente et a toutes ses chances de décrocher une bonne place. « J’aimerais finir dans les 15 premiers. Pour y arriver, les entraînements vont s’intensifier » dit Gurvan modestement.

Aymeric, le cadet âgé de 13 ans, a rejoint son frère en septembre dernier après avoir pratiqué trois ans de natation. « Au club nautique de Loudéac, il se démarquait déjà par ses performances.  Avec une prédominance en brasse, il a décroché de nombreux podiums dont celui de vice-champion de Bretagne par équipe en catégorie avenirs  en 2017. Cela faisait 10 ans que le club n’avait pas eu de podium à ce niveau-là dans cette catégorie» précise sa mère. A son entrée en 6ème, les cinq heures d’entraînements hebdomadaires deviennent lourdes à gérer, Aymeric rejoint alors le club de football La Vigilante à Plémet. En septembre dernier, il rallie le club de Saint Gouëno VTT après avoir beaucoup observé et appris de son grand frère dont il un fervent supporter.  Alors qu’il débute à peine, le voilà qui décroche la 5ème place au championnat de France UGSEL en catégorie 6ème-5ème. Avec son frère, il a porté haut les couleurs du collège Saint Nicolas de Merdrignac. Il les hissera encore l’an prochain puisqu’il entrera en 4ème. « Comme Gurvan, Aymeric aime la diversité de la discipline : cross, trial et descente » poursuit Carine, pas peu fière de ses rejetons. Dès sa première année, il se classe 10ème au classement général des minimes, et est sélectionné pour faire partie de l’équipe des Côtes d’Armor au Trophée de France des Jeunes Vététistes.

Un corps sain dans un esprit sain

Tout au long de l’année,  Gurvan et Aymeric résident à Gomené. Ils sont coachés par leur père Jacky qui n’est autre que le président de Saint Gouëno VTT, un club qui forme les jeunes à partir de 8 ans. Même s’il existe 3 300 km de circuits dédiés au VTT en Côtes d’Armor, ils vouent une prédilection certaine aux nombreux chemins et sentiers de leur commune. Deux à trois fois par semaine, ils s’entraînent ainsi que le samedi après-midi avec le club. Jacky, lui-même féru de VTT, reconnait que ses fils sont devenus « difficiles à suivre vu leur niveau ! Les entraînements se comptent plutôt en temps qu’en kilomètres car le VTT doit rester un plaisir et non un sport qu’on subit. » Côté compétitions, les rares week-ends libres se comptent sur les doigts de la main.

En pleine forme, le corps sain dans un esprit sain, il y a fort à parier que tous les regards seront braqués sur les deux frères au cours du Trophée de France des Jeunes Vététistes qui se déroulera à Ploeuc sur Lié, du 11 au 15 août prochains. Sur cette terre de vélo, 380 pilotes de toute la France sont attendus. La dernière fois que cet évènement a eu lieu en Bretagne, c’était en 2008. L’épreuve est donc très attendue car elle permettra de faire toute la lumière sur ces jeunes en devenir, évoluant dans les catégories benjamins, minimes et cadets, garçons et filles. Les meilleurs pilotes des 13 comités régionaux sont attendus sur quatre épreuves : cross country, trial, descente et relais. Il va falloir gérer l’effort.

Redoutables en compétition et jamais la grosse tête

Gurvan fera partie d’une sélection bretonne prometteuse, à observer à la loupe. C’est sa 4ème sélection par le Comité de Bretagne de Cyclisme. Le comité d’accueil du TFJV constituera aussi sa propre équipe, le département des Côtes d’Armor aura une équipe en compétition.  Du côté d’Aymeric, « il a beaucoup progressé en trial et en cross. Compétiteur dans l’âme, il cherchera les premières places » précise son père. Les deux frères sont redoutables sur les circuits mais de l’avis des copains du collège, ils n’ont jamais la grosse tête et restent très accessibles.

Carine, leur mère, a les yeux qui pétillent en parlant de ses fils. « Notre famille rêvait de passer ses vacances à Ploeuc sur Lié. Le rêve se réalise, l’épreuve se passe chez nous, en Côtes d’Armor. C’est un sacré programme qui nous attend !  Gurvan et Aymeric comptent sur vous, leur famille et leurs amis pour venir les encourager.» Leur première supportrice sera sans conteste Odile. Malgré un AVC qui l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant, leur mamie a bien l’intention d’être auprès d’eux.

En parallèle au TFJV, se déroulera également la finale de la coupe de France de cross country et de trial chez les adultes. Au total, plus de 1 900 pilotes seront engagés sur les épreuves.  L’entrée sera gratuite sur l’ensemble des compétitions.

 

Delphine Jeannest